Liens de la barre de menu commune

Archivé — Magasiner en toute quiétude (3)

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Protégez votre identité

L’usurpation d’identité, autrement dit le vol de renseignements personnels dans le but de commettre une fraude, est une chose à surveiller, que ce soit en ligne ou quand vous utilisez en personne votre carte de crédit ou de débit.

Nombre de gens communiquent par courrier électronique et par Internet. Il faut donc redoubler de prudence avant de divulguer des renseignements sur l’autoroute de l’information. Voici quelques conseils :

  • N’acceptez pas que les renseigne-ments confidentiels vous concernant figurent dans un annuaire en ligne ou dans une base de données consultable par n’importe qui.
  • N’ajoutez pas votre numéro de téléphone, ni l’adresse de votre domicile, à la signature de vos courriels.
  • Ne supposez jamais qu’une transac-tion par courriel ou en ligne est confidentielle, car elle ne l’est pas, à moins d’être codée. Si un message est codé, il faut une « clé » pour accéder aux informations qu’il contient.

L’usurpation d’identité ne se limite pas à Internet. Voici d’autres mesures à prendre pour protéger les renseignements personnels vous concernant :

  • Payez comptant les achats effectués en personne quand c'est possible.
  • Ne divulguez jamais vos numéros de cartes de crédit ou de compte bancaire, à moins que ce soit pour un achat; n’inscrivez pas de numéro de carte de crédit sur vos chèques.
  • Assurez-vous toujours d’avoir autorisé toutes les dépenses qui figurent sur votre relevé de cartes de crédit ou de compte bancaire, votre note de téléphone à domicile ou de téléphone cellulaire, vos autres factures.
  • N’inscrivez aucune information facultative ou inutile sur un coupon de garantie ou un autre formulaire de renseignements.
  • Ne donnez votre numéro d'identi-fication personnel (NIP) à personne.
  • Gardez votre NIP séparément de votre carte et ne choisissez jamais un NIP facile à deviner.
  • Rappelez-vous que vos pièces d’identité, votre permis de conduire, votre certificat de naissance et votre numéro d’assurance sociale peuvent être utilisés par des « usurpateurs d’identité » pour obtenir un prêt, etc.

Si vous croyez avoir été victime d’usurpation d’identité, appelez sans frais le Centre anti-fraude du Canada (1 888 495-8501).

Remises

Une remise est une somme d’argent promise au client pour l’inciter à acheter un modèle ou une marque de produit en particulier. Les remises sont habituellement offertes par les fabricants de véhicules automobiles, d’électroménagers ou d’ordinateurs pour écouler les stocks, contrôler les prix ou faire pression sur les clients pour qu’ils achètent d’autres articles de leur gamme de produits. En réclamant une remise, il est très important de bien lire les instructions pour s’assurer de remplir toutes les conditions. Les remises peuvent être très avantageuses à la fois pour le client et pour le commerçant.

Afin de profiter pleinement des remises sans courir de risques, gardez ceci en tête :

  • Le prix en gros caractères est souvent le prix après remboursement de la remise et, dans ce cas, le prix que vous payez à la caisse est toujours plus élevé. Soyez prudent — certains commerçants affichent seulement le prix après remise ou la valeur de la remise, laissant au client le soin de calculer lui-même le prix original.
  • Le fabricant gère la remise, ce qui fait que le commerçant peut ne pas être au courant d’une remise sur un produit particulier. Demandez toujours au commerçant de s’infor-mer sur la remise et sur sa durée.
  • Généralement, cela prend quelques semaines avant que la remise vous parvienne. Payer un article en argent comptant vous évitera de payer des intérêts sur votre carte de crédit pendant que vous attendez la remise.
  • Dans bon nombre de cas, il vous faudra le reçu de caisse original ou une preuve d’achat. Lisez attentivement les conditions de la remise pour savoir ce que vous devez faire parvenir au fabricant.
  • Il se peut que le distributeur (c.-à-d. le point de vente du commerçant) ne soit pas obligé de vous aider à obtenir la remise. Vous devez alors être prêt à investir du temps et de l’énergie dans votre réclamation. Gardez une copie de tous vos reçus, du formulaire de remise et de toute correspondance avec le manufacturier qui a accordé la remise.
  • S’il y a des complications à cause de la date d’expiration, prenez les dates en note, c’est important. Notez la date où vous avez demandé la remise et les dates de toute autre communication avec le fabricant.
  • Quand vous faites affaire avec une entreprise pour obtenir une remise qui vous est due, la persévérance est la meilleure arme — ne vous découragez pas et surtout, n’abandonnez pas.
  • Si vous estimez n’avoir pas été traité correctement, vous pouvez communiquer avec le Bureau d’éthique commerciale de votre région ou encore avec l’organisme de protection du consommateur de votre province ou territoire.