Liens de la barre de menu commune

Archivé — Prendre le volant... sans se faire voler (5)

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Et qu’en est-il de l’assurance?

Tous les propriétaires qui roulent sur les voies publiques sont tenus, de par la loi, de faire assurer leur véhicule. Des provinces et territoires offrent une assu-rance gouvernementale tandis que d’autres obligent à contracter une assurance privée. Voici quelques points à considérer au moment de choisir une police d’assurance pour votre véhicule :

  • L’assurance de responsabilité civile est obligatoire. Elle sert de protection financière en cas de sinistre ou de blessures causées à autrui lorsque vous êtes au volant. L’assurance minimum requise varie selon les provinces et les territoires, mais si vous lésinez sur l’assurance de res-ponsabilité civile, cela risque de vous coûter cher un jour. La protection minimale ne comprend pas les coûts d’un accident où plusieurs personnes sont blessées, surtout lorsqu’il y a risque de poursuite.
  • Contrairement à l’assurance de responsabilité civile, l’assurance de dommages peut être facultative. On recommande cependant d’en souscrire une pour la simple raison que le coût des dommages à un véhicule peut grimper rapidement si on a causé l’accident. Le fait de ne pouvoir vous faire rembourser quoi que ce soit risque-rait d’avoir de graves répercussions sur votre compte en banque.
  • Certains concessionnaires ou distributeurs de crédit peuvent exiger que vous contractiez une autre assurance, comme une assurance-vie ou une assurance-invalidité, et ce, avant même de traiter avec vous. Lisez attentivement le contrat qu’on vous demande de signer pour être sûr de bien le comprendre et demandez-en un exemplaire une fois qu’il est rempli et dûment signé. Ne signez un contrat que s’il a été rempli au complet.

Avant de signer un contrat, vous devriez également vous renseigner sur les frais d’assurance et sur les risques qui sont assurés. Voici quelques points dont il faut tenir compte si l’on veut réduire le plus possible ses primes d’assurance :

  • Un accident, surtout si vous l’avez causé, peut contribuer à augmenter vos frais d’assurance. Vous économiserez sur bien des plans en évitant d’en avoir.
  • D’après les statistiques, certains types de véhicules sont plus souvent que d’autres en cause dans des accidents. Sachant cela, les compagnies d’assurance demandent une prime plus élevée pour ce genre de véhicules. Pour la compagnie d’assurance, la marque et le modèle du véhicule, et le fait qu’il ait deux ou quatre portes sont autant de facteurs qui entrent en ligne de compte. Certaines voitures coûtent également plus cher à réparer et sont plus souvent la cible des voleurs. Pour savoir quels sont les véhicules qui coûtent le plus cher à assurer, communiquez avec le Centre d’information sur les véhicules du Canada (www.vicc.com).
  • Votre lieu de résidence peut avoir un effet sur vos primes d’assurance. Si vous faites tous les jours l’aller-retour de votre domicile au travail, surtout si la distance est longue, non seulement vous consommerez plus d’essence et userez plus rapidement votre véhicule, mais votre prime sera en outre plus élevée. Les citadins risquent de payer des primes plus élevées que les personnes vivant en milieu rural.
  • Les compagnies d’assurance récom-pensent les conducteurs à faible risque. Elles offrent, notamment, des rabais aux personnes qui ont suivi des cours de conduite automobile, qui possèdent plusieurs véhicules, qui ne consomment pas d’alcool, ou dont les véhicules sont dotés de dispositifs antivol. Demandez à votre agent ou à votre courtier d’assurance d’inventorier ces différents types de réductions.

Pour un véhicule d’un certain âge, il ne vaut parfois pas la peine d’avoir une assurance collision ou une assu-rance tous risques si le total de la franchise et de la prime mensuelle dépasse la valeur du véhicule.

Pour de plus amples renseignements sur l’assurance-automobile, consultez le site du Bureau d’assurance du Canada (www.ibc.ca).