Liens de la barre de menu commune

Archivé — Prendre le volant... sans se faire voler

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Vous avez déjà pris de grandes décisions financières, mais d’autres vous attendent encore. Les choix que vous ferez aujourd’hui risquent d’influencer votre situation financière pendant de nombreuses années.

Pour obtenir des informations se rapportant à votre province ou territoire, voici un lien utile :

Ces décisions peuvent vous paraître lourdes de conséquences, mais il vous sera plus facile de les prendre si vous êtes bien informé. Qu’il s’agisse d’ache-ter, de louer, d’assurer ou de faire réparer votre véhicule, vous devrez vous poser certaines questions avant de prendre le volant :

  • Ai-je vraiment besoin d’un véhicule?
  • Est-il préférable d’acheter un véhicule ou de le louer?
  • Je viens d’acheter un nouveau véhicule, mais n’en veux plus. Puis-je le rendre au vendeur?
  • Puis-je résilier un contrat de location avant qu’il ne vienne à expiration?
  • Comment choisir un bon mécanicien?
  • Quel est le montant d’assurance que je devrais souscrire et comment réduire la prime le plus possible?

Il est important de bien connaître vos droits et responsabilités selon les lois en vigueur dans votre province ou territoire.

Avant d’acheter ou de louer un véhicule — En avez-vous vraiment besoin? En avez-vous les moyens?

Le logement mis à part, l’automobile est sans doute la plus grande dépense, d’où l’importance de déterminer si vous en avez vraiment besoin — surtout si votre budget est serré. Avant même de faire votre choix, il serait bon d’évaluer votre situation financière. Dans quelle mesure avez-vous vraiment besoin d’un véhicule? Si vous vivez en ville, pourquoi ne pas recourir aux transports en commun, vous déplacer en taxi, ou louer une voiture quand vous en avez besoin? Vous vous en tireriez sans doute à meilleur compte. Pensez-y!

N’oubliez pas qu’au prix de votre véhicule, il faut ajouter l’assurance, le permis de conduire, les intérêts sur votre emprunt, les frais d’entretien, le stationnement et l’essence, ce qui peut vous revenir beaucoup plus cher que de faire appel à des taxis ou aux transports en commun.

Si effectivement, vous avez bel et bien besoin d’un véhicule, il faudra alors décider quel type il vous faut. Tenez-vous absolument à avoir un véhicule haut de gamme? Ne préférez-vous pas placer cet argent ailleurs? Pensez à la marque, au modèle, à l’année, à la puissance, à la consommation d’essence par kilomètre et aux options qui conviennent à votre style de conduite. Si vous roulez surtout en ville, il sera peut-être plus facile de garer et de manœuvrer une petite voiture compacte. Si vous passez beaucoup de temps sur la route, la consommation d’essence et la puissance du véhicule seront alors plus importants. Pensez à votre budget et à l’argent que vous voulez investir. En vous fixant un maximum, vous saurez que vous ne dépasserez pas votre budget.

Calculez ce que vous coûtera le véhicule, y compris les taxes, les intérêts, les droits, etc. Vous devez également déterminer les frais fixes annuels (assurance et droits d’immatriculation) de même que les dépenses quotidiennes (essence et stationnement). Vous devez aussi évaluer les frais d’entretien, notamment les changements d’huile et de filtres, le remplacement des batteries et des pneus, l’achat d’antigel, les mises au point et les réparations éventuelles.

Il existe de nombreuses sources qui peuvent vous aider à prendre de bonnes décisions, compte tenu de votre situation financière.

Les ressources suivantes peuvent vous donner des évaluations sur la sécurité des véhicules, leur fiabilité et leur prix, de même que de précieux renseignements sur les frais d’entretien et de réparation. Quelques-uns de ces sites ne donnent accès à certaines de leurs informations qu’aux abonnés:

Achat d’un véhicule chez un concessionnaire

Avant de traiter avec un concession-naire, renseignez-vous sur sa réputation. Demandez à vos amis, connaissances et collègues s’ils peuvent vous en recom-mander un. Communiquez avec votre bureau d’éthique commerciale (www.bbb.org) [En anglais seulement] pour obtenir des commentaires à leur sujet.

Prenez le temps de faire le tour des concessionnaires et de comparer les prix de véhicules semblables dotés des mêmes options. Essayez-les et vérifiez les guides d’automobiles pour connaître, entre autres, leur consommation d’essence et leurs caractéristiques de sécurité. Dans les sites suivants, vous trouverez des comparaisons aussi bien pour les nouveaux véhicules que pour les véhicules d’occasion :

Avant d’acheter un véhicule, qu’il soit neuf, d’occasion ou de location, on conseille d’en faire vérifier l’état par un mécanicien de votre choix. L’état est bien souvent plus important que l’âge, la marque ou le modèle du véhicule.

Vous devrez peut-être aussi soumettre votre véhicule à une inspection avant de le faire immatriculer. Renseignez- vous pour savoir qui doit faire passer le contrôle de sécurité et, si des réparations s’imposent, qui doit en assumer le coût. Même si un véhicule subit avec succès le contrôle de sécurité, il peut présenter des problèmes mécaniques, et donc ne pas être sûr. Lorsque vous achetez un véhicule d’occasion, n’oubliez pas de demander si la garantie est encore valide et si elle peut vous être transférée.

Si vous estimez que le concessionnaire qui vous a vendu le véhicule vous a fait de fausses déclarations, consultez l’orga-nisme de protection du consommateur de votre province ou territoire.