Liens de la barre de menu commune

Archivé — L'argent et vous (4)

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

3. Comment atteindre mes objectifs?

Planification détaillée

Prenez un ou deux jours pour réfléchir à votre situation actuelle et voir comment vous pourriez l’améliorer. Commencez par examiner le Planificateur financier que vous avez rempli. Si vous maintenez votre train de vie actuel, pourrez-vous vivre selon vos moyens tout en atteignant les objectifs que vous vous êtes fixés? Sinon, qu’est-ce qui vous en empêche? Que pouvez-vous changer? Vos dettes vous dépriment-elles? (Si c’est le cas, consultez À vous de choisir — Le crédit.)

Analysez votre situation actuelle

Étudiez tous les postes de dépenses que vous avez inscrits dans le tableau du Planificateur financier. Souhaitez-vous dépenser davantage, ou moins, pour chacun de ces postes? Préféreriez-vous consacrer votre argent à quelque chose d’autre? Aussi étonnant que cela puisse paraître, bien des gens, sans s’en rendre compte, dépensent beaucoup pour des choses qu’ils n’apprécient même pas. Bien souvent, cela les empêche d’acheter ce qu’ils voudraient vraiment. Vous devriez consacrer votre argent à ce qui vous tient vraiment à cœur.

Changez vos habitudes

Repensez aux objectifs que vous vous êtes fixés. Il arrive souvent qu’on modifie ses objectifs après avoir pris connaissance de sa situation financière. Vous voulez changer les vôtres? Pour-quoi ne pas le faire dès maintenant?

Vous avez donc déterminé vos objectifs et réfléchi aux façons d’améliorer votre situation actuelle : c’est le moment d’apporter les changements qui s’imposent à votre tableau du Planificateur financier. Cette fois-ci, assurez-vous de bien équilibrer votre revenu et vos dépenses.

Ne vous écartez pas de votre plan

Il n’est pas nécessaire d’établir un nouveau plan chaque mois. Le tableau du Planificateur financier que vous venez de remplir est un plan de dépenses que vous pourrez suivre jusqu’à ce que vos dépenses changent ou que vous décidiez de modifier vos objectifs. Gardez-le à portée de la main pour pouvoir le consulter fréquemment.

Votre premier plan ne sera peut-être pas parfait. Il y aura sûrement des dépenses que vous aurez surestimées ou sous-estimées. Il y en aura même que vous aurez complètement oubliées. Si c’est le cas, il suffira de modifier ce plan et d’essayer de nouveau de le suivre.

Avez-vous songé à un plan d’épargne?

Sans économies, vos objectifs à long terme risquent de ne jamais se concrétiser. Cette case est-elle vide sur votre tableau? Dans l’affirmative, vous pourriez envisager des changements à d’autres postes de dépenses et vous constituer un plan d’épargne régulier.

Si votre situation financière actuelle vous empêche d’économiser — par exemple, si vous décidez de consacrer le plus gros de votre revenu à liquider vos dettes — gardez cette possibilité en tête pour plus tard.

Les urgences

Qu’on le veuille ou non, la vie réserve parfois des surprises : un décès inopiné, un grave accident, une grève, une récession inattendue — autant d’impondérables qui risquent de gruger votre revenu. Si petite soit-elle, une dépense imprévue dans un poste de votre budget peut déclencher un cycle infernal : puiser dans un deuxième poste de dépenses pour renflouer le premier, puis dans un troisième pour renflouer le deuxième, et ainsi de suite.

On peut surmonter ce genre de problème financier en se constituant une réserve pour les urgences. Comment faire? Tout d’abord, décidez de la somme que vous voulez y mettre. En général, on recommande d’y placer la somme nécessaire pour vivre pendant trois mois.

Il vous faudra peut-être davantage que les frais de subsistance de trois mois, ou moins : tout dépend du type d’urgences et de l’argent dont vous disposerez pour y faire face. Lorsque vous aurez fixé la somme qui correspond à vos besoins, commencez à épargner chaque mois.

Sur le plan financier, quelles sont les différentes urgences qui pourraient se présenter? Calculez la somme sur laquelle vous pourriez compter dans chaque cas. En répondant aux questions de l’encadré ci-dessous, vous partirez du bon pied.

Conseils pour l’établissement d’un fonds d’urgence

  • Gardez votre fonds d’urgence à part — n’y puisez surtout pas.
  • Vous devez y avoir accès facilement.
  • Vous devez le réévaluer chaque année pour savoir s’il est suffisant.
  • Si vous en retirez de l’argent, réapprovisionnez-le dès que possible.
  • Ne vous servez de ce fonds qu’en cas d’urgence — et non pas pour les dépenses de voiture, les vacances ou les cadeaux de Noël.

Advenant une grève, quelle serait l’indemnité à laquelle vous auriez droit et pendant combien de temps?

Si vous perdiez votre emploi, seriez-vous admissible à l’assurance-emploi? Combien recevriez-vous et pendant combien de temps?

Si vous deviez vous absenter du travail pour une période prolongée à cause d’un accident ou d’une maladie, est-ce que vous auriez quand même un revenu? Quel en serait le montant et pendant combien de temps le toucheriez-vous?

Advenant votre décès subit, votre famille aurait-elle immédiatement accès à des liquidités suffisantes pour régler vos funérailles et les dépenses quotidiennes? De combien d’argent aurait-elle besoin sur-le-champ?

Quelle est la franchise de votre police d’assurance-automobile et de votre police d’assurance des particuliers?

À part les urgences qui ont déjà été mentionnées, y en a-t-il d’autres que vous pouvez entrevoir?

Y a-t-il un autre soutien de famille à la maison? Quel est son revenu mensuel net?